Page d’Accueil À propos de la CPIDH Instruments juridiques Sessions Activités Articles & Etudes Médias
 
À propos de la CPIDH

La Commission Permanente Indépendante des Droits de l’Homme (CPIDH) est un organisme spécialisé doté du statut consultatif, qui a été créé par l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), en tant que principal organe indépendant dans le domaine des Droits de l’Homme.

Les contours d’un mécanisme efficace et indépendant des droits de l’homme ont été esquissés dans le cadre du Programme d’Action Décennal de l’OCI, adopté par le 3ème Sommet islamique extraordinaire, tenu à La Mecque, au Royaume d’Arabie Saoudite, les 7-8 décembre 2005. Par conséquent, la création de la CPIDH a été énoncée dans la nouvelle Charte de l’Organisation, adoptée par le 11ème Sommet islamique, réuni à Dakar, au Sénégal, les 13-14 mars 2008. La Commission a été officiellement lancée avec l’adoption de son Statut par la 38ème Session du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE), tenue à Astana, au Kazakhstan, du 28 au 30 juin 2011.

Notre vision

La Commission naissante s’est depuis révélée comme étant un mécanisme des droits de l’homme entièrement fonctionnel poursuivant ses objectifs et ses missions multidimensionnels. Dès sa première session ordinaire, la Commission a adopté un ensemble de cinq principes directeurs pour ses travaux, lesquels principes ont été présentés par le Secrétaire général de l’OCI, dans son discours inaugurale de ladite session. Il s’agit notamment des principes de complémentarité, d’introspection, de priorisation, d’approche progressive et de crédibilité.

Durant la première année de sa création, la Commission a élaboré ses règles de procédure, qui ont été adoptées par la 39ème Session du CMAE, de même qu’elle a identifié les domaines prioritaires, en l’occurrence les droits de la femme, les droits de l’enfant, l’éducation aux droits de l’homme et le droit au développement. La CPIDH a, également, réalisé des programmes d’assistance au profit des Etats membres dans plusieurs domaines, à l’instar de la promotion des droits humains et de la révision des législations nationales respectives, en plus des conseils fournis à propos des obligations dans le cadre des instruments internationaux des droits de l’Homme, ainsi que des campagnes de sensibilisation aux droits humains et la garantie d’une assistance technique pour le renforcement des capacités, etc.

Mission et objectifs

Les objectifs et missions de la CPIDH englobent différentes activités notamenet:

  • Conseiller les organes de prise de décision de l’OCI sur l’ensemble des questions en rapport avec les droits de l’homme.
  • Entreprendre des études et des recherches dans le domaine des droits de l’Homme.
  • Développer les droits de l’homme et les libertés fondamentales dans les Etats membres de même que les droits fondamentaux des minorités et des communautés musulmanes au sein des Etats non membres, en conformité avec les normes et standards des droits de l’homme universellement reconnus et avec la valeur ajoutée apportée par les principes islamiques de justice et d’équité.
  • Promouvoir et renforcer les droits de l’homme dans les Etats membres, en leur fournissant « une coopération et une assistance techniques dans le domaine des droits de l’homme et en matière de sensibilisation. »
  • Poursuivre le dialogue interreligieux et interculturel en tant qu’instrument de promotion de la paix et de l’harmonie entre les différentes civilisations, et faire valoir la véritable image de l’Islam.
  • Apporter le soutien aux Etats membres et à leurs institutions nationales dans le domaine de promotion et de protection des droits de l’homme pour tous de manière indépendante.
  • Réviser les propres instruments des droits de l’homme de l’OCI et recommander les moyens permettant de les peaufiner, dans la mesure du possible, avec l’option de recommander de nouveaux mécanismes et covenants.
  • Développer des relations coopératives de travail avec les organes compétents des Nations unies et de l’OCI, ainsi qu’avec les mécanismes régionaux compétents des droits de l’homme.
  • Promouvoir et soutenir le rôle des organisations accréditées de la société civile des Etats membres.
  • Participer à des missions d’observation des élections dans les Etats membres.

Composition

La CPIDH de l’OCI se compose de 18 membres réputés dans le domaine des droits humains. Ils sont élus sur la base du principe d’une représentation géographique équitable (six de chacune des trois régions géographiques, en l’occurrence celles africaine, arabe et asiatique) et en tenant compte de l’égalité entre les genres. Les membres de la Commission sont désignés par leurs gouvernements respectifs et élus par le CMAE pour un mandat de trois ans, renouvelable une seule fois.

Les membres actuels de la Commission sont:

  1. Amb. Abdul WAHAB
  2. Dr. Oumar Abou ABBA 
  3. Prof. Raihanah Binti ABDULLAH
  4. M. Mahmoud Mostafa AFIFI
  5. Amb. Ilham Ibrahim AHMAD
  6. Amb. Mostafa ALAEI
  7. Dr . Rashid Bin Hamed Al BALUSHI
  8. Dr. Saeed Mohammad ALGHUFLI
  9. Prof. Saleh Mohammed ALKHATHLAN
  10. Dr. Stiti Ruhaini DZUHAYATIN
  11. Dr. Ergin ERGUL
  12. M. Mohammed Tahar HAMDI
  13. M. Mahamad Al-Bachir IBRAHIM
  14. M. Med S.K. KAGGWA
  15. M. Adama NANA
  16. M. Alhousseine THIAM
  17. Amb. Cheikh Tidiane THIAM
  18. Mme. Asila WARDAK

Objectivité et Indépendance

La CPIDH adopte les normes, standards et procédures internationalement reconnus pour assurer l’objectivité, l’indépendance et le professionnalisme dans l’accomplissement de ses missions.

Chaque commissaire élu est tenu de faire une déclaration solennelle, avant sa prise de fonctions, à travers laquelle il s’engage à remplir fidèlement ses tâches avec professionnalisme, sincérité, indépendance, impartialité et intégrité. Dans l’exercice de ses fonctions, les commissaires doivent faire montre, en permanence, d’un degré élevé de professionnalisme, de sincérité, d’indépendance, d’impartialité et d’intégrité, tout en s’efforçant d’asseoir leur autorité morale et leur crédibilité en dehors de toute forme d’influence extérieure. Les commissaires ne reçoivent d’instructions d’aucun Etat, y compris celui dont ils sont ressortissants, ou de toute autre tierce partie.

Un mécanisme interrégional aux dimensions globales

La CPIDH a des caractéristiques uniques qui la distinguent des autres mécanismes existants. Avec ses Etats membres, répartis sur quatre Continents, dont la plupart sont couverts par les mécanismes régionaux et sous-régionaux respectifs, la CPIDH est conçue pour fonctionner comme un mécanisme interrégional des droits de l’homme qui œuvre à unifier et à promouvoir le caractère universel des droits de l’homme. Elle revêt également une dimension globale, dès lors que sa mission multilatérale s’étend aux questions inscrites sur l’agenda international des droits de l’homme et qui touchent la vie des êtres humains dans les Etats membres et non membres de l’OCI.

Tout en travaillant de manière coopérative avec l’ensemble des mécanismes compétents, la Commission s’efforce d’éviter les doubles emplois, travaille sur les complémentarités et la valeur ajoutée et se concentre sur les aspects réparateurs du dispositif de promotion et de protection des droits de l’homme.

Travaux en cours

Dans le court laps de trois années, elle a délibéré sur un certain nombre de questions importantes de préoccupation contemporaine telles que les droits de la femme et de l’enfant, le droit au développement, la lutte contre l'islamophobie, l'extrémisme et l'intolérance ainsi que la situation des droits de l'homme dans différents pays. En plus d'écrire un certain nombre de rapports sur des sujets spécifiques prévus par la CFM comme la situation des ressources humaines dans la République centrafricaine, l'impact négatif des sanctions économiques et financières sur la pleine jouissance des droits humains des peuples des pays ciblés de l'OCI et la lutte contre l'islamophobie. Elle a également finalisé ses règles de procédure, créé des groupes de travail spécifiques / mécanismes pour se focaliser sur les questions fondamentales qui préoccupent la Commission. La CPIDH interagit régulièrement avec d'autres mécanismes régionaux et internationaux des droits humains et entend collaborer sur des questions d'intérêt commun pour renforcer les valeurs universelles des droits humains à tous les niveaux. Des informations détaillées sur ses activités, y compris les sessions ordinaires et autres séminaires/ateliers, ainsi que la participation à diverses réunions, sont disponibles sur son site Internet (http://www.oic-iphrc.org/).

La CPIDH est déterminée à jouer pleinement son rôle au sein et en dehors des États membres. Dans le cadre de son processus de travail, la Commission sera ouverte à tout point de vue ou proposition destinés à promouvoir les nobles valeurs islamiques de justice et d’équité et à consacrer l’idéal reconnu par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme dans son premier préambule : « … la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. »

Tous ceux qui souhaitent partager leurs points de vue, contributions ou propositions avec la Commission peuvent le faire via sa boite électronique commune : iphrc@oic-oci.org

 

 
 
 
NEWS

plus de nouvelles ...