Page d’Accueil À propos de la CPIDH Instruments juridiques Sessions Activités Articles & Etudes Médias Postes vacants
 
Accueil > Communiqués de presse
 

La CPIDH condamne l'attaque terroriste contre le magazine français Charlie Hebdo

Date: 1/11/2015

La Commission indépendante permanente des droits de l'homme (CPIDH) de l’OCI a condamné dans les termes les plus vifs l'attentat terroriste qui a eu lieu le mercredi 7 Janvier 2015 à Paris ayant visé les bureaux de Charlie Hebdo, un hebdomadaire de bande dessinée paraissant à Paris, France , et qui a coûté la vie à 12 personnes. La Commission a regretté cet acte barbare et exprimé sa solidarité avec les familles endeuillées et avec l’ensemble de la nation française pour cette perte tragique.

La CPIDH a réitéré son ferme rejet du radicalisme, de l'intolérance et du terrorisme sous toutes leurs formes et manifestations et partout où ils sévissent. La Commission a en outre souligné la nécessité aujourd'hui plus que jamais d’intensifier les efforts régionaux et internationaux pour faire face à ces fléaux et y mettre un terme, ce qui est en effet le devoir collectif de toute la communauté internationale pour consolider les valeurs universelles de l'humanité, lutter contre l'intolérance, la discrimination et la haine et promouvoir le dialogue interreligieux et interculturel pour une meilleure entente et pour la coexistence pacifique, tout en veillant au respect de tous les droits de l'homme et des libertés fondamentales.

La Commission a souligné que l'utilisation responsable de la liberté d'expression conformément à la législation internationale des droits humains reste fondamentale pour la construction de sociétés pacifiques, démocratiques et progressistes. Elle a également souligné l'importance du renoncement à l'instrumentalisation de la religion comme prétexte pour commettre des actes pervers tels que les déprédations et les graffitis sur les lieux de culte, etc. Dans le même temps, la Commission a averti que de tels actes ne doivent pas conduire à des stéréotypes, à la discrimination et à la haine, ce qui reviendrait à servir exactement les desseins des extrémistes des deux bords, qui veulent semer les graines de la haine et de la discorde entre les peuples, les cultures, les religions, et les communautés.


 
 
NEWS

plus de nouvelles ...