Page d’Accueil À propos de la CPIDH Instruments juridiques Sessions Activités Articles & Etudes Médias Postes vacants
 
Accueil > Communiqués de presse
 

La CPIDH-OCI condamne les violations flagrantes des droits humains des civils innocents au Cachemire sous occupation indienne et renouvelle son appel à l’Inde pour autoriser l'accès d’une commission d’enquête indépendante sur ces atrocités.

Date: 9/20/2016

la Commission permanente indépendante des droits de l’Homme (CPIDH) de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné les violations persistantes et abjectes des droits de l'homme au Cachemire sous occupation indienne (CoI), au nombre desquelles l'incarcération illégale de militants des droits de l'homme, le déni du droit de manifester pacifiquement et le recours à la force brutale pour infliger sciemment des blessures corporelles aux civils innocents, y compris des femmes et des enfants. La Commission se joint à la communauté internationale pour dénoncer la récente détention illégale de M. Khurram Parvez, un militant Kashmiri des droits humains, qui a dénoncé les violations des droits de l'homme commises par les forces de sécurité indiennes.

 

La récente intervention brutale des forces indiennes de sécurité, la pire que cette région à majorité musulmane ait connue au cours de ces six dernières années, en réponse aux manifestations pacifiques en faveur du droit des cachemiris à l'autodétermination, a couté la vie à au moins 78 civils et s’est soldée par des milliers de blessés, dont plusieurs ont perdu la vue et ont été frappés de cécité à la suite de l'utilisation de munitions en plomb. Au cours de ces deux dernières décennies, plus de 60.000 personnes ont été tuées dans le CoI et les organisations nationales et internationales des droits humains ont critiqué l'Inde pour ses politiques brutales et répressives au Cachemire.

 

En vertu du mandat qui lui a été confié par le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI, la CPIDH, en tant qu’organe des droits de l'homme indépendant, a mis en place un «mécanisme permanent de suivi de la situation des droits de l'homme dans le CoI ». Elle a approché le gouvernement indien pour le convaincre de permettre à la Commission de visiter le CoI en vue de s’assurer librement et objectivement du bien-fondé des rapports faisant état de violations des droits de l'homme. Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a également fait une demande similaire. Cependant, en dépit des efforts insistants, le gouvernement indien a continué à camper sur ses positions et a même fait empirer la situation par rapport au statu quo ante au préjudice des Cachemiris innocents par l'utilisation d'une force excessive, y compris les exécutions extrajudiciaires.

 

Tout en condamnant fermement les violations graves et persistantes des droits de l'homme en IoK, la CPIDH réitère son appel au gouvernement indien pour permettre à la Commission de visiter la région, se félicite de la pression exercée par le Secrétaire général de l'OCI, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et d'autres organisations internationales des droits humains en faveur d’une « analyse indépendante et fondée sur les faits » des rapports dénonçant le recours excessif à la force et les violations des droits humains perpétrées par les forces de sécurité indiennes.

 

La réunion du groupe de contact de l'OCI sur le Cachemire qui était récemment conclu en marge de la session de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, a soulevé de nouveau sa préoccupation sur la situation des droits humains en cours au Cachemire sous occupation indienne (CoI), la réunion a également appelé à une résolution rapide du conflit du Cachemire. La CPIDH de l’OCI soutient pleinement la position du groupe de contact de l'OCI et renouvele son appel en faveur d’un soutien moral, diplomatique, humanitaire et dans le domaine des droits de l'homme conséquent aux Cachemiris pour la réalisation de leur droit fondamental à l'autodétermination, conformément à leurs aspirations, comme l’énoncent les nombreuses résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

 ******************************

 

Pour plus d'informations: veuillez visiter le site Web de la CPIDH: www.oic-iphrc.org

 


 
 
NEWS

plus de nouvelles ...