Page d’Accueil À propos de la CPIDH Instruments juridiques Sessions Activités Articles & Etudes Médias Postes vacants
 
Accueil > Communiqués de presse
 

Le message de la CPIDH de l’OCI à l’occasion de la «Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté-2015» appelle à l'adoption de l'approche fondée sur le droit au développement en vue d'éradiquer la pauvreté pour atteindre les objectifs de développement durable.

Date: 10/17/2015

A l'occasion de ‘la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté’, la Commission Permanente et Indépendante des Droits de l'Homme (CPIDH), se joint à la communauté internationale en célébrant cette journée importante et a souligné l'importance d'utiliser ‘le droit au développement’ comme l’épine dorsale des politiques pertinentes pour éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions.

Depuis sa création en 2011, la Commission a adopté ‘le droit au développement’ comme l'un de ses domaines prioritaires. Elle a souligné que la pauvreté ne devrait pas être simplement considérée comme un manque de revenu ou de ressources, mais également comme une violation des droits humains fondamentaux. Elle a souligné l'adoption de l'approche des droits humains pour réduire la pauvreté, fondée sur le raisonnement selon lequel les pauvres ont non seulement des ‘besoins’, mais ‘des droits ou des privilèges’, qui soulève les obligations de respect, de protection et réalisation de la part des autres, comme prévu dans les principes islamiques, les droits humains, les lois humanitaires et les pactes internationaux.

La Commission a donc demandé aux États Membres de l'OCI d’élaborer des stratégies et des partenariats, fondés sur les valeurs islamiques, en vue d’enrichir et de renforcer les mécanismes et les mesures qui aideront à résoudre globalement le problème de la pauvreté. Elle a également exhorté les Etats membres à redoubler d'efforts pour mettre au point des politiques des droits humains fondées sur le développement social, centrées sur les personnes.

La Commission a également souligné la responsabilité collective de la communauté internationale à créer un environnement socio-économique propice à la jouissance des droits de l'homme par toutes les personnes à travers le monde. Pour atteindre ces objectifs, elle a étendu son soutien total et sans réserve aux efforts régionaux et internationaux de collaboration à la lutte contre les causes profondes de la pauvreté. À cette fin, elle a également salué l'accent mis sur ‘l'Agenda 2030 pour le développement durable’ récemment adopté, pour éliminer les inégalités inhérentes à l'intérieur et entre les nations et construire des sociétés justes et inclusives en protégeant l’ensemble des droits humains pour tous.

 

 

*******


 
 
NEWS

plus de nouvelles ...